La Franche Comté est terre d’utopistes et d’utopies… Il nous a donc semblé indispensable d’en faire état dans un site franc-comtois.
    Des fruitières (coopératives rurales) du Haut Jura, à l’architecture avant-gardiste des Salines Royales d’Arc-et-Senans de Nicolas LEDOUX, jusqu’aux essais quasi autogestionnaires plus récents, les expérimentations sont multiples…
    On peut retenir des volontés ouvrières autonomes lors de la grande grève de la Rhodiaceta à Besançon en 1967, et son prolongement culturel : les Groupes de cinéastes-travailleurs MEDVEDKINE de Besançon et de Sochaux. Mais, le mouvement le plus célèbre, qui coure sur la fin des années 1960 et le début des années 1970, c’est celui des drôles de « paroissiens de Palente » (usines LIP à Besançon) menés entre autres par Charles PIAGET. LIP devient quasiment synonyme d’autogestion vers 1972-73. On peut noter également l’occupation menée par les salariés de l’Épée à Sainte Suzanne plus tardivement…
    Ces expérimentations renouent parfois sans le savoir avec les idéaux de penseurs aujourd’hui célèbres. C’est le cas des bisontins Charles FOURIER (le penseur de l’harmonie, le concepteur du phalanstère et le libérateur des passions humaines), de la « femme affranchie » Jenny D’HÉRICOURT et de Pierre-Joseph PROUDHON (le pourfendeur du vol propriétaire et le père souvent cité de l’anarchie, du mutualisme et de l’autogestion). C’est également le cas du fouriériste de Salins Victor CONSIDÉRANT (expérimentateur de phalanstère au Texas, et plus tard éminent républicain socialiste), de sa femme Julie et de sa belle-mère Clarisse VIGOUREUX née GAUTHIER ou du peintre proudhonien Gustave COURBET natif d’Ornans, et célèbre autant pour son art réaliste que pour sa participation à la Commune de Paris. De Poligny rayonne le couple formée par l’autrice MarieLouise née MIGNEROT et le connaisseur des fruitières Wladimir GAGNEUR. Leur fille Marguerite GAGNEUR née à Bréry est la célèbre peintre et sculptrice Marguerite SYAMOUR.

Quelques remarques sur des pratiques et traditions comtoises pré-utopiques, socialisantes, autogestionnaires et/ou pré-libertaires permettant d’expliquer l’importance locale des « inventeurs sociaux ».

Bibliographie internationale sur FOURIER et les fouriérismes.

Biographie assez complète sur l’homme, son œuvre, les écrits de ses premiers disciples et l’analyse des fouriérismes en général. Descriptions des principales réalisations et du renouveau du fouriérisme

FOURIER et l’ANARCHISME

Points de convergences entre FOURIER, le fouriérisme, et les pensées libertaires et anarchistes. Cet article de Juillet 2009 est amélioré dans le fichier général qui le contient : Utopies plutôt libertaires.

Quelques éléments permettant de rattacher Charles FOURIER – et quelques fouriéristes – à l’éducation libertaire. Cet article de Juillet 2009 est amélioré dans le fichier général qui le contient : Utopédagogies.

Quelques remarques sur des pratiques et traditions comtoises pré-utopiques, socialisantes et/ou pré-libertaires permettant d’expliquer l’importance locale des « inventeurs sociaux ».

Quelques notes critiques sur les liens possibles entre fouriérisme et situationnisme. Article de juillet 2021.

PHALANGES, PHALANSTÈRES ET AUTRES COMMUNAUTÉS – 2024

Diaporama de 2024 sur les Phalanges, Phalanstères et autres communautés. Antécédents, idées de FOURIER et CONSIDERANT, tentatives diverses.

Le Phalanstère du bout du monde- 2001

Article de juillet 2004 sur cette Bande dessinée de 2001. Le Phalanstère décrit est un monde totalement dystopique, sans espoir et sombre. La construction humaniste et alternative des débuts n’a engendré que son contraire, et a totalement dégénéré.

Bibliographie presque exhaustive des œuvres de et sur PROUDHON, et sur l’utopie mutuelliste et fédéraliste.

Biographie assez complète sur l’homme, son œuvre, ses influences… Entre mutualisme, fédéralisme, anarchie, l’influence proudhonienne est très importante en son siècle, mais il voit ses influences justement remises en cause par son incroyable misogynie, et des traces de nationalisme et d’antisémitisme.

Jenny D’HÉRICOURT – Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE quasiment exhaustive de Jenny dans le Dossier bibliographique n.1 sur la FRANCE.

JENNY D’HÉRICOURT – BIOGRAPHIE

Biographie de Jenny mise à jour dans le dossier Traces utopiques en Franche-Comté.

JENNY D’HÉRICOURT. LA FEMME AFFRANCHIE 1860

Texte prépatoire pour la CONFÉRENCE le 08/03/2024 à Besançon. Analyse du texte le plus célèbre de Jenny avec PROUDHON comme cible essentielle.

JENNY D’HÉRICOURT entre FOURIER et PROUDHON. 2024

DIAPORAMA pour la CONFÉRENCE du 08/03/2024 à Besançon : Jenny D’HÉRICOURT, une troisième voie entre FOURIER et PROUDHON ?

Juliette ADAM-LAMBERT-LA MESSINE. 1858

Note de lecture de Juliette LA MESSINE (LAMBERT-ADAM) Idées anti-proudhoniennes, sur l’amour, la femme et le mariage, Paris: Librairie Alphonse Tarride, 216p, 1858

JENNY D’HÉRICOURT – Interview à 3 voix

Jenny, une comtoise, une socialiste, une féministe. Un retentissement international : français, italien, états-unien, etc. Une position intermédiaire entre FOURIER et PROUDHON, les 2 grands comtois célèbres de son temps.

Page mise à jour le 29/05/2024

Politique de confidentialités